Si on désire un carrelage en pierre en évaluant une solution non-invasive et durable dans le temps, il est possible de considérer un plancher flottant. Il s’agit d’un  système qui prévoit la pose des dalles du carrelages au dessus d’une structure à cadre, pour lequel les carreaux du plan de piétinement seront placées plus haut que le base du plancher. Le châssis est composé par une structure modulaire, en mesure de loger et soutenir le carrelage. Les carreaux du plancher flottant en pierre naturelle nécessitent une simple mise en œuvre et il n’est pas nécessaire l’utilisation de colles.

Les planchers flottants sont indiqués pour terrasses et espaces extérieurs qui pourraient ressentir de conditions météorologiques telles que précipitations intenses, hivers rigoureux et étés ensoleillés. Ces conditions pourraient créer des fissures dans les chapes, et même causer la fracture des carreaux. Au contraire, dans le cas d’un plancher flottant les carreaux ne ressentent pas  des chocs thermiques et se maintiennent intactes fort longtemps.

Le plancher surélevé est indiqué surtout dans la récupération immobilière d’édifices de valeur ou d’intérêt historique, c’est-à-dire dans tous ces cas où il est nécessaire de réaliser un nouveau carrelage, mais on veut pas perdre celui d’origine.